Quelle prise en compte des compétences collectives et distribuées dans la gestion des compétences professionnelles ? - IRSN - Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Perspectives Interdisciplinaires sur le Travail et la Santé Année : 2008

How should collective and distributed skills be considered in professional skills management?

Cómo tomar en cuenta las competencias colectivas y distribuidas en la gestión de las competencias profesionales ?

Quelle prise en compte des compétences collectives et distribuées dans la gestion des compétences professionnelles ?

Résumé

The purpose of this paper is to discuss how collective and distributed skills are considered in a professional competence management system by associating sociological and ergonomic work approaches. Collective work in companies is currently paradoxical: on the one hand, its value is increased through various forms of cooperation, and on the other hand, it is restricted in its makeup and sustainability by new kinds of employment. However, the results of our study, carried out in a large industrial and retailing company in a high-risk sector, highlight that a “single” and individual professional competence management system is a partial system. Work contexts should take into account technical specialties, changes in populations, changes in technology, etc. An efficient skills management system therefore ought to combine both individual and collective approaches in order to anticipate organizations that promote the development of collective and/or distributed skills, and training situations that promote their construction and transmission.
L’objectif de cet article est de discuter de la prise en compte des compétences collectives et distribuées dans un dispositif de gestion des compétences en associant des approches sociologiques et ergonomiques du travail. Le travail collectif dans l’entreprise est aujourd’hui paradoxal : valorisé dans l’organisation par des formes variées de coopérations et contraint et fragilisé dans sa constitution et pérennité face à de nouvelles formes d’emploi. Cependant, les résultats de cette étude, réalisée dans une grande entreprise industrielle et commerciale d’un secteur à risques, montrent qu’un dispositif de gestion de compétences ne peut être « unique ». Il doit se décliner selon des contextes, des spécialités, des évolutions de populations, des évolutions technologiques, etc. Une articulation des points de vue individuel et collectif est nécessaire pour une gestion des compétences qui permette de prévoir : des organisations propices au développement des compétences distribuées ou collectives, des situations de formation favorisant leur construction et leur transmission.
Fichier principal
Vignette du fichier
prise en compte des comps colls Largier Delgoulet Garza.pdf (247.88 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Licence : CC BY NC ND - Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Dates et versions

irsn-04095286 , version 1 (11-05-2023)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

Citer

Alexandre Largier, Catherine Delgoulet, Cécilia de La Garza. Quelle prise en compte des compétences collectives et distribuées dans la gestion des compétences professionnelles ?. Perspectives Interdisciplinaires sur le Travail et la Santé, 2008, 10-1, ⟨10.4000/pistes.2167⟩. ⟨irsn-04095286⟩
10 Consultations
22 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More